Archives de catégorie : Humeur

London Hat Week

English version follow

Londres est sans contredit la ville où se tournent tous les regards lorsqu’il est question de chapeaux. Car dans la capitale du Royaume-Uni, le chapeau est roi, pour ne pas dire le chapeau est reine !

Londres est aussi la ville où s’activent les plus talentueux créateurs de chapeaux : Stephen Jones et Philip Treacy en sont les stars incontestées.

C’est aussi là que se tient tous les dix-huit mois le London Hat Week, un événement qui célèbre l’art du chapeau… Et pour célébrer, ils célèbrent les Londoniens !

Du 6 au12 octobre, les passionnés de mode et d’histoire seront comblés.
Parmi les activités à l’horaire : divers ateliers avec les meilleures modistes de la ville, un trajet permettant de visiter des fournisseurs, de même qu’un atelier de conseils sur la mise en marché. Les créatifs seront donc bien servis.

Quant aux autres passionnés de chapeaux, ils se promèneront chapeautés dans les rues de Londres ; ils assisteront à une entrevue-rencontre avec Stephen Jones ; prendront le thé au Mad Milliners’ Tea Party et visiteront les expositions.

L’exposition International Hat Designer présentera du 9 au 11 octobre, les créations de modistes originaires de seize pays et j’ai le plaisir d’en faire partie. Deux chapeaux de ma collection Rouge Opéra y seront exposés : Carmen et Violetta. Si je vous disais que ça me fait un petit velours !

Pour voir le calendrier des activités : http://www.londonhatweek.com/
Photos : Raymond Sauvé

—–

London is without a doubt the city where everybody looks when we talk hats. That’s because in the UK capital, the hat reigns supreme or in other words, the hat is queen!

London is also the city where you can find most of the talented hat creators: Stephen Jones and Philip Treacy are the most famous stars of the domain.

It is also there that every eighteen months is held the London Hat Week, an event to celebrate the art of millinery… And when it’s time to celebrate, they know how to celebrate these Londoners!

From October 6 to 12, 2016, the fashion and history aficionados will be fulfilled.
Among the activities, they will find: various workshops with the best milliners of the city, a circuit allowing them to visit suppliers and a workshop giving advices on marketing. Creative spirits will be well served.

As for the other hat buffs, they can walk around wearing hats in the London streets; they will attend an interview/meeting with Stephen Jones; have tea at the Mad Milliners’ Tea Party and will visit exhibitions.

The International Hat Designer Exhibition will present from October 9 to 11, creations of milliners coming from sixteen different countries and I have the pleasure to be one of these. Two hats from my collection Rouge Opéra will be exhibited: Carmen and Violetta. Do I have to tell you how flattered I am by this honour!

To see the calendar of activities: http://www.londonhatweek.com/
 Photos: Raymond Sauvé

London Hat Week

IMG_0381Carmen

IMG_0443Violetta

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

CHAPEAU MONT ROYAL !

English message will follow.

Voilà un événement unique à Montréal où l’on vous convie à porter un chapeau.
Voici, dans le désordre, quelques réflexions ou conseils pratiques pour vous aider à choisir le vôtre.

Parce qu’ils attirent l’attention et complètent la tenue que l’on porte, les chapeaux sont aussi importants que de belles chaussures. Posons-nous la question : quand on rencontre une personne, regardons-nous d’abord ses pieds… ou notre regard se porte-t-il vers le visage?.. D’où l’importance de bien choisir son chapeau.

Tenir compte de sa personnalité

Le chapeau permet de mettre en valeur notre style. Sobre, romantique, coquin ou extravagant, il doit être à la fois joli et confortable. Un chapeau de la bonne taille nous permet de passer un bon moment.  Trop grand, il ne reste pas en place ; trop petit, on n’arrive pas à l’oublier.

Pour se sentir à l’aise avec son chapeau, je suggère de le porter à la maison afin de s’y habituer. On finira par l’oublier et ce sera la preuve qu’il est PARFAIT.

À celles qui croient ne pas avoir « une tête à chapeaux », je suggère d’en essayer plusieurs. Rien de mieux pour découvrir les proportions, les couleurs, les styles ou les modèles qui vous conviennent. La forme et la largeur du bord, par exemple, la forme et la hauteur de la calotte ou encore un chapeau asymétrique peuvent souligner avantageusement –ou non– le visage.

Si l’on a besoin de l’approbation d’une personne de confiance pour choisir son chapeau, s’assurer que cette personne… aime les chapeaux.

Saisir l’occasion pour oser !

Chapeau Mont Royal !, voilà une belle occasion de se divertir. Si vous faites partie d’un groupe, l’idée de distinguer vos chapeaux en soulignant un thème à partir d’une couleur, d’un bijou, de fleurs, voire de plumes pourrait vous amuser.

Chapeau Mont Royal ! Un événement festif annonciateur de l’été chapeaumontroyal.com.  Pourquoi ne pas en faire profiter sa tête le coeur léger ?

Services offerts à l’atelier Commeunchapeau.com :
– vente et confection de chapeaux ainsi que d’accessoires de têtes
– ajustements/retouches/modifications
– expertise et conseils,
– à lire Chapeau sur mesure : mode d’emploi http://commeunchapeau.com/2014/01/.

Sur rendez-vous !
Bienvenue !

Commeunchapeau.com
2205, Parthenais,  local 307
Montréal  H2K 3T3
514 279-8856
www.commeunchapeau.com
https://www.pinterest.com/commeunchapeau/

 

Parasisal, tulle et tissu

Chapeau Mont Royal ! 2014, chapeau Commeunchapeau.com

Sinamay, plumes et tulle

Chapeau Mont Royal ! 2014, chapeau Commeunchapeau.com

 

Sinamay, tulle et voilette

Chapeau Mont Royal ! 2014, chapeau Commeunchapeau.com

Here is a unique event in Montreal where you are invited to wear a hat.
Here, in disorder, are some thoughts or tips to help you choose your own hat.

Because they attract attention and complement the outfit you wear, hats are as important as beautiful shoes. Let us ask this question: when we meet a person, do we first look at his feet … or is our sight rather drawn to his/her face ? Hence the importance of carefully choosing your hat.

Take into account your own personality

A hat helps showcase your style. Simple, romantic, naughty or extravagant, it must be both beautiful and comfortable. A good hat size allows you to have a good time. Too large, it does not stay in place; too small, it’s impossible to forget it.

To feel comfortable with your hat, I suggest wearing it at home to get used to it. You will eventually forget it and it will then be proof that it is PERFECT.

To those who believe they don’t have a « hat head », I suggest trying out several. Nothing is better to discover the proportions, colors, styles or models that suit you best. The shape and width of the edge, for instance, the shape and height of the cap or an asymmetrical hat can emphasize advantageously – or not – a face.

If you need the approval of a trusted person to choose your hat, just make sure that person … loves hats.

Seize the opportunity to dare !

Hats off Mount Royal ! This is a great opportunity to have fun. If you are part of a group, the idea of distinguishing your hats highlighting a theme starting from a color, a jewel, flowers or even feathers could be fun.

Hats off Mount Royal ! A festive event heralding the summer. Why not have your head benefit from it with a light heart ?  chapeaumontroyal.com.

Services offered at the workshop Commeunchapeau.com:

– Sales and manufacture of hats and headgear accessories
– Adjustments / alterations / modifications
– Expertise and advice.

By appointment.
Welcome !

Commeunchapeau.com
2205, Parthenais,  local 307
Montréal  H2K 3T3
514 279-8856
www.commeunchapeau.com
https://www.pinterest.com/commeunchapeau/

 

Pile poil… les chapeaux

Si la mode de la barbe est de retour, celle des chapeaux se porte de mieux en mieux. À l’atelier Commeunchapeau.com, l’année 2014 s’annonce solidement chapeautée. Déjà, nos pailles naturelles et colorées attendent vos échantillons de tissus  pour se transformer en chapeaux et accessoires de toutes sortes : bibis, fascinators, canotiers, cloches, capelines… Côté pédagogie, le cours d’Introduction à la chapellerie reste le plus populaire. Et parce que nous travaillons constamment à enrichir notre programme, les cours Initiation au travail de la plume, Initiation au travail de la fourrure et Recyclage de chapeaux seront bientôt à l’horaire. Pour connaître notre calendrier 2014, veuillez nous suivre à http://commeunchapeau.com/cours-ateliers/quoi-de-neuf/ L’année 2014 en sera-t-elle une de Beauté? Je vous prédis que oui. Bonne année et bienvenue.

 

Mr And Mrs Lennon

Hommage à Julienne Aras

Julienne Aras,  1920-2013

Née à Bruxelles et montréalaise d’adoption, Madame Aras pratiquait le métier de modiste avec grand art.
En 1997, j’ai eu le privilège de faire un apprentissage auprès d’elle. Elle m’a enseigné le plus difficile et le plus beau : l’équilibre, la légèreté, la patience et le travail. Pas de tape à l’oeil, pas de camouflage. Madame Aras réussissait à faire tenir un panache de biche sur un tout petit bibi de feutre… elle m’impressionnait.
Ses chapeaux, couronnes, bonnets, bibis, turbans… étaient d’un équilibre parfait.

Vous souvenez-vous  du chapeau de Franfreluche? De ceux du ballet Casse-Noisette?

Inlassablement, cette grande dame du chapeau s’est activé du côté du théâtre, de la danse et du cinéma. De 1957 à 2003, elle a coiffé les comédiens, comédiennes, danseurs et danseuses, acteurs et actrices du Québec.

Merci pour tout Madame JULIENNE ARAS.

Chapeau bas!

chapeauf_2

Julienne Aras – Production : Ivanov – Compagnie Jean-Duceppe – 1993
Photo : Raymond Sauvé

Un chapelier et un créateur de costumes

Cette photographie commandée par le Vogue américain et intitulée The mad tea party met en scène Stephen Jones et Christian Lacroix, le chapelier et le créateur de costumes.

J’aime tout de cette photo : les couleurs, le décor, les costumes et surtout les deux personnages principaux. Elle représente aussi le cliché des aventures de Lucie au pays des merveilles.

Pour voir la dernière collection de Christian Lacroix http://www.christian-lacroix.fr/.

Pour voir la dernière collection de Stephen Jones http://www.stephenjonesmillinery.com/01hats/modelMillinery.php.

image04_v_15Nov12_pr_b_1080x720

Annie Leibovitz, 2003

Chapeau de sorcière et boîtes à chapeaux

Pour faire suite aux demandes de plusieurs étudiants-es, voici deux nouveaux cours pour TOUS  (aucun pré-requis) préparés avec grand soin, pour ne pas dire avec professionnalisme : le Chapeau de sorcière et les Boîtes à chapeaux.

N’allez surtout pas croire que le chapeau de sorcière se réalise simplement en tournicotant un bout de canevas! Qui dit cône, dit géométrie! Et comment fait-on la finition d’un chapeau plein de trous?  C’est là que j’interviens avec mes petits trucs afin que votre chapeau soit prêt pour l’Halloween.

Aussi, afin de répondre à vos besoins de rangement, le cours de fabrication de boîtes à chapeaux s’est tout simplement imposé. Fabriquer des boîtes à chapeaux relève du bricolage disons de style « scrapbooking » parce que nous manipulons colles, cartons et parce que les boîtes sont personnalisées. Avant le déclin de la chapellerie, les boîtes à chapeaux servaient à annoncer les maisons de modistes, de chapeliers ainsi que les grands magasins. Ces boîtes sont devenus des pièces de musée et des accessoires de décoration. Mes préférées sont les boîtes à chapeaux du magasin Morgan, rondes, rayées vertes et blanches avec un cordon torsadé vert. Chez Yvette Brillon les boîtes étaient carrées de couleur bourgogne et chez Hotl Renfrew, les boîtes étaient carrées bleues avec un couvercle blanc et un cordon noir. Bref, les boîtes à chapeaux ont leurs propres histoires, à nous de faire les nôtres!

Pour terminer, ce n’est pas une idée géniale mais quand même….avez-vous pensé que Noël s’en vient? Une belle boîte personnalisée peut contenir autre chose qu’un chapeau!

Vous trouverez les informations reliées à ces cours en cliquant sur ces liens:
Chapeau de sorcière
Boites à chapeaux

Bienvenue!

Création Lucie Grégoire

Créations Lucie Grégoire

Corde à linge de modiste

Après mes petits conseils, voici ma corde à linge.

Qui a déjà vu autant de chapeaux sur une corde à linge?

Mes voisins, les chats, l’écureuil qui court sur la clôture et moi.

Cette prise de vue pittoresque avait lieu ce matin dans une ruelle typique de Montréal. Quel paysage grandiose!

À qui sert tous ces chapeaux?

Certains ont déjà été portés par des chanteurs à l’Opéra de Montréal, d’ailleurs vous voyez que ces chapeaux sont  patinés (l’air usé).

Ceux du fond ne sont même pas formés. Le petit trésor au bout de la corde (celui que vous ne voyez pas!) est un disque de feutre à poil long, top qualité et top rareté.

Pourquoi étendre tous ces chapeaux?

Pour les faire aérer, les faire sécher et ensuite pour leur donner une autre raison d’exister.

Qui portera ces chapeaux?

Ceux qui sont déjà patinés coifferont d’autres chanteurs à l’opéra, ces feutres minces et denses sont d’une qualité remarquable.  Les autres, les feutres rose, rouge, mauve…  ne demandent qu’une personne volontaire, vous la connaissez peut-être ?

Bon congé!