Archives par étiquette : exposition de chapeaux

Lettre à Jean-Claude Poitras

Dans sa chronique de la semaine dernière, Monsieur Jean-Claude Poitras nous présentait la nouvelle égérie de la maison Guerlain. Dans le journal, la photo de l’égérie mesure 15 x 23 cm. Au bas de l’article, un tout petit paragraphe tout riquiqui composé de quatre petites phrases résume l’exposition Chapeau ! au Musée de la civilisation de Québec. Suite à cette lecture, j’ai eu une poussée d’urticaire. Voici la lettre envoyée à Monsieur Poitras.

http://m.ledevoir.com/culture/actualites-culturelles/336966/le-nouveau-visage-de-guerlain

Monsieur Jean-Claude Poitras,

Dans votre chronique Carnet de style du 26 novembre, vous annoncez en quatre phrases l’exposition Chapeau ! au Musée de la civilisation de Québec. Vous y mentionnez qu’« on y propose également quelques créations contemporaines de modistes d’ici ». Était-ce si difficile de nommer ces modistes ? Le communiqué de presse ne vous en informait-il pas ? Une simple recherche vous aurait fourni les noms de Mireille Racine, Manon Lortie, Elyse De Lafontaine et Lucie Grégoire. Toutes quatre ayant depuis plusieurs années et à maintes reprises reçu les marques d’une reconnaissance internationale.

Vous qui avez fait votre nom dans le milieu de la mode au Québec, vous devez savoir que derrière chaque création il y a  un créateur, un couturier, un artisan appelez-le comme vous voulez, mais parlez de lui ! Bon sang, j’ai l’impression qu’on avance nulle part ! Que faut-il faire pour piquer votre curiosité ?  Que faut-il faire pour vous intéresser aux grands artisans d’ici ? Les chapeaux ne sont pas votre tasse de thé ? D’accord, mais quand je lis le journal, je veux qu’on m’informe. Est-ce trop demandé ?

Cela fait plus de vingt ans que je travaille dans le milieu de la chapellerie québécoise. Je souhaite depuis toutes ces années que ce qui vient de l’extérieur, ce qui est connu, reconnu, archi reconnu soit en harmonie avec ce qui se fait en parallèle dans les ateliers d’ici. Quand je compare la large place que vous accordez à la nouvelle égérie de la maison Guerlain à l’annonce de l’exposition Chapeau !, je ne trouve aucun équilibre et je me demande pour qui vous écrivez. Pour qui écrivez-vous Monsieur Poitras ?

Lucie Grégoire

Exposition de chapeaux CHAPEAU!

Dans une volonté de faire connaître l’importance, la diversité et la qualité de ses inestimables collections et surtout animé par un esprit d’accessibilité, voilà que le Musée de la civilisation à Québec sort un accessoire vestimentaire aux multiples attributs : le chapeau! Du 12 octobre 2011 au 12 août 2012 quelque 130 couvre-chefs, tirés d’une impressionnante collection comptant autour de 2 500 pièces, forment l’exposition Chapeau!. Couvrant la période de la fin du 19e siècle à aujourd’hui, certains d’entre eux sont indispensables, plusieurs annoncent la circonstance pour laquelle on les porte tandis que d’autres affichent plutôt un air respectable ou franchement audacieux. Mais tous, sans exception, sont tout simplement beaux!

Selon le directeur général du Musée de la civilisation : « Sous toutes ses fonctions usuelles, force est de constater à quel point le chapeau a été et est toujours un espace de création et d’expression utilisé par de nombreuses chapelières québécoises qui ont fait leur marque à travers une pratique internationale. Actuellement, de véritables artistes vénèrent le chapeau et le Musée de la civilisation se devait d’intégrer leurs couvre-chefs, chefs-d’œuvre à sa collection ».

Quatre artistes québécoises exposent leurs créations contemporaines : Manon Lortie,  Mireille Racine, Élyse de Lafontaine et Lucie Grégoire.

Blanche du vent de Lucie Grégoire

Marie-Dahlia de Lucie Grégoire

Exposition de chapeaux au Musée du Chapeau

Exposition Nomade  au Musée du chapeau 

à Chazelles-sur-Lyon, du 22 mai au 4 octobre 2011

Ni cimetière à chapeaux, ni réserve de chapeliers, l’Atelier-Musée est ouvert à la jeune création et valorise l’activité du chapeau d’aujourd’hui.

Le « Musée du Chapeau » est né en 1983, à Chazelles-sur-Lyon en France. Il est implanté dans l’ancienne chapellerie Jules Blanchard et déménagerera prochainement dans l’ancienne usine Fléchet.

Il a pour objectif de faire découvrir ses activités chapelières, de mettre en valeur les mémoires industrielles et humaines, les métiers de la mode, le chapeau, son histoire, ses usages et ses représentations.

Il est unique en France dans sa thématique.

Dernièrement, la 9e édition des Rencontres Internationales des Arts du Chapeau proposait aux créateurs de travailler sur le thème « nomade » valorisant toute création associant les notions de mouvement, de liberté, de circulation, de voyage.

186 chapeaux ont été réceptionnés. Pas moins de 19 pays sont représentés d’Europe, d’Amérique du Nord, d’Asie et d’Océanie.

L’exposition permet d’admirer 104 chapeaux. Parmi ceux-ci, 10 ont été primés:

Prix de la créativité Jean-Paul Gauthier - « Vent du désert » de Mayumi Takeguchi

Prix du savoir-faire - « Le nomade » d'Émilie Boutin

Prix de la technicité - « Altaï » de Sue Daniels

Prix du prêt-à-porter - « Move on » de Mimi Kubota

Prix de l'originalité - « La route de la soie » de Claire-Isabelle Héritier

Prix du concept - « Sun hat » d'Annette Quentin-Stoll

Prix de la meilleure interprétation du thème - « Itinéraires en tête » d' Ariane Delabays

Prix coup de coeur - « Luise » d'Ilaria Soncin

Prix coup de coeur - « Celestial Navigator - a star is born » de Justine Bradley-Hill

Prix coup de coeur – « J’étais la maîtresse de Gengis Khan » de Patricia Benhaim

(voir catalogue pdf NOMADE EXPOSITION)

http://www.museeduchapeau.com/